Brevets de navigation

En mer

Aucun brevet de navigation n’est obligatoire.

En eaux intérieures

Un brevet n’est obligatoire que pour la conduite d’embarcations de plus de 15 m de long, ou pouvant dépasser 20 km/h. Il existe deux types de brevet de conduite en eaux intérieures :

  • le brevet restreint valable sur toutes les eaux intérieures sauf l’Escaut maritime inférieur,
  • le brevet général valable sur toutes les voies navigables belges.

En mer

C’est la loi du pavillon qui s’applique, donc si vous naviguez avec un bateau immatriculé sous pavillon belge, aucun brevet n’est obligatoire. Par contre, en cas de location d’un bateau sous pavillon étranger, il y a obligation de se conformer aux exigences de ce pavillon.

En eaux intérieures

De nombreux pays exigent un brevet, la France par exemple a promulgué un décret du 2 août 2007, relatif au permis bateau, précisant que, sur les rivières et canaux, tout conducteur de bateau de plaisance, à propulsion mécanique ou vélique, équipé d’un moteur de plus de 4,5 KW (6 CV) doit être porteur d’un permis ou brevet de conduite.

Certaines informations spécifiques à des pays limitrophes sont disponibles sur le site du SPF Mobilité et Transports.

Carte ICC

Qu’il s’agisse de mer ou d’eaux intérieures, de nombreux pays reconnaissent le certificat international de compétenceICC. Ce n’est pas un brevet mais bien une attestation de compétence qui ne vous sera délivrée que sur production d’un brevet de capacité.

Plus d'infos et inscriptions

Même s’il n’est pas obligatoire en Belgique, un brevet attestant de la capacité à conduire un bateau en mer peut être intéressant en cas de location à l’étranger, ou simplement par envie personnelle de faire valider les connaissances acquises.

La FFYB a préféré adopter une démarche calquée sur le système français, dans laquelle l’accent est notamment mis sur la pratique, contrairement aux brevets d’Etat belges qui ne prévoient que des épreuves théoriques. Il s’agit des brevets de Chef de bord côtier et hauturier qui sont équivalents au permis français, très largement reconnu, et qui permettent même d’obtenir ce permis français.

En Belgique, deux brevets d’Etat sont en vigueur :

  • Yachtman
  • Navigateur de Yacht

Si vous transportez des passagers payants, quel que soit leur nombre, le skipper du bateau doit être titulaire d’un brevet STCW dont la demande s’effectue par un formulaire à renvoyer au SPF Mobilité et Transport.

Copyright © 2016 FFYB.be Design by Bauduin David

X