Laser Standard : la Belgique pas encore qualifiée pour les JO de 2020

Après une participation à la finale des World Cup à Maseille – qui rassemble les 25 meilleurs mondiaux et où il a pris la 20ème place, Wannes s’est davantage concentré sur l’entrainement tant technique que physique. Objectif ? Être fin prêt pour les Championnats du monde à Aarhus au Danemark du 30 juillet au 12 août !

Qualifier la Belgique pour les JO de 2020.

Cet évènement était bien un évènement majeur de l’année puisque l’épreuve était la première occasion de qualifier le pays pour les prochains jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

En effet, une des spécificités de la voile est qu’aux Jeux Olympiques, il n’y a qu’un seul représentant par pays dans chacune des 10 disciplines. Pour avoir leur ticket d’accès aux Jeux, les sportifs doivent d’abord qualifier leur nation. 101 places, sur 250 au total, étaient attribuées aux nations à l’occasion des championnats du monde d’Aarhus. En Laser standard, 14 places étaient « à prendre ».

Sur cette épreuve, le niveau était donc très relevé puisque toutes les nations sont présentes pour se qualifier pour les Jeux. De plus Les quotas sont passés de 380 à 350 athlètes, avec une parité stricte, entre les JO de 2016 et ceux de 2020. En laser Standard, le nombre de qualifiés pour les JO sera donc moindre (X….).

Avec quelques bonnes manches (12, 8, 9 ou 10e) Wannes Van Laer termine finalement à la 29e place (sur 165 inscrits !) mais 18e nation. Trop court donc pour qualifier la Belgique sur cet évènement. Son compatriote William de Smedt termine, lui, 48e. Tout n’est pas perdu puisque 5 places seront attribuées lors des Championnats du monde 2019 et 2 autres seront distribuées à un pays européen, non déjà qualifié, sur une épreuve encore à définir.

Côté Belge, seule Emma Plaaschaert a réussi à qualifier la Belgique…En devenant Championne du monde en Laser Radiale.