Sélectionner une page

Recommandations pour le déconfinement

(Phase 1 & 2) – Mise à jour du 18 mai 2020

 commandations générales

  • Distanciation sociale lors de déplacements vers les lieux d’entrainement
  • Port du masque
  • Se laver les mains immédiatement après l’entrainement -> Les clubs doivent mettre un point d’eau courante et savon disponibles (distributeurs automatiques) pas d’essuie main.
  • Éviter les contacts avant et après l’activité

Club sportif

  • Infrastructures, vestiaires, sanitaires, cafétérias restent fermés
  • Activités sportives autorisées uniquement le temps nécessaire de les exercer. Après l’exercice de ces activités, le retour a son domicile est obligatoire !
  • Les compétitions sportives, professionnelles ou non, resteront interdites jusqu’au 31 juillet prochain.
  • Centre de formation fermé
  • Personne aidante doit soit habiter sous le même toit soit être toujours la même
  • Les défibrillateurs (DEA) doivent rester accessibles même si cafétéria et vestiaires sont fermés.
  • Signaler la mise à disposition du DEA

  • Autoriser, prendre son propre matériel si celui-ci se trouve chez soi. Allez le récupérer dans le hangar ou voilerie de son club n’est pas autorisé.
  • Mettre des panneaux rappelant les règles d’hygiène et geste barrière

  • N’oubliez pas d’aller voir les ordonnances de votre commune

Déplacement

  • Itinéraire le plus direct entre son domicile et le lieu de son activité
  • Il n’y a aucune limite. Les déplacements pour les activités sportives donc se rendre à son club sont considérées comme essentielles à partir de lundi.
    Après question de bon sens de ne pas multiplier les trajets.
  • Ordonnance de police : Le bourgmestre de votre commune peut prendre des décisions plus restrictives, renseignez-vous auprès de votre administration communale.

    Distanciation sportive

  • La pratique sportive se fait SEUL sur son support ou à deux avec une personne vivant sous le même toit ou une autre personne mais toujours la même.
  • 20m entre les supports

Entrainements sportifs (dès le 18 mai)

  • les entraînements sportifs réguliers, cours à l’extérieur et en club sont permis dès le 18 mai sous réserve que les règles de distanciation et d’hygiène soient maintenues.
  • le nombre de personnes est limité à maximum 20 personnes avec la présence d’un entraineur.


Sport individuel / d’eau

  • Uniquement en extérieur
  • Pas d’échange de matériel
  • Pas de pratique touristique ! (Excursion interdite !)

Masque

  • Recouvrir la bouche et le nez
  • Pour tous les déplacements
  • Si vous avez de la buée sur votre masque -> le masque est mal mis
  • Sports à faible ventilation -> masque tout le temps
  • Sports à haute ventilation -> masque jusque FC 100/min, sinon pas de masque mais augmenter les distances physiques
  • Entraineurs -> masque tout le temps
  • Port du masque obligatoire à terre
  • Lien faire son masque soi-même : https://faitesvotremasquebuccal.be/
Circulaire de la Ministre des Sports, Valérie Glatigny concernant les statuts SHN - ESI (Phase 2)

CIRCULAIRE : CORONAVIRUS – 18.05.2020

Suite à la décision du Conseil National de Sécurité – CNS – du 13 mai et à l’arrêté ministériel du 15 mai 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus, le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles autorise que :

  • les sportifs disposant du statut de sportif de haut niveau soient accueillis dans certains centres sportifs de la Fédération Wallonie-Bruxelles du lundi au vendredi de 9 h à 17 h ;

  • les sportifs disposant du statut d’Espoir Sportif International uniquement sur demande de leur fédération soient accueillis dans certains centres sportifs de la Fédération Wallonie-Bruxelles du lundi au vendredi de 9 h à 17 h

L’accès est strictement limité à des sessions d’entraînement avec un nombre limité de pratiquants et dans le respect impérieux des consignes d’hygiène préconisées par le CNS.

Aucune dérogation en dehors du cadre fixé ne sera accordée.

Tout manquement dans le chef du gestionnaire du Centre entraînera la fermeture de celui-ci durant la période de confinement.

Tout manquement constaté dans le chef d’un sportif, de son encadrement et ou de sa fédération annulera la dérogation d’entraînement pour ces derniers dans l’ensemble des centres durant la période de confinement.

Modalités d’entrainement

  1. Les Centres et disciplines

Les Centres suivants sont ouverts strictement aux publics ciblés:

La fédération de tutelle transmet une liste reprenant les noms des sportifs concernés et de leur encadrement aux gestionnaires concernés.

  1. Planning et encadrement

Ces sportifs pourront être accompagnés par un encadrement sportif strictement limité à :

  • Un coach

  • Un entraineur

  • Un préparateur physique

  • Un sparring partner

  • Un membre médical ou para-médical

Les sportifs listés, ou leur fédération sportive (obligatoire pour les ESI), transmettront deux jours à l’avance au gestionnaire du centre retenu leurs souhaits en termes de planning horaire d’entrainement. Ce planning sera accompagné de la liste de l’encadrement sportif l’accompagnant.

Le gestionnaire concerné validera le planning proposé ou formulera une contre-proposition.

Quelle que soit la pratique sportive, un respect strict des normes de distanciation sociale imposée par le Fédéral doit être observé. Tout manquement entraînera un arrêt immédiat de l’entraînement et la levée d’autorisation d’accès à l’ensemble des centres par le(s) sportif(s) incriminé(s) et son encadrement. A titre d’exemple, les judokas pourront s’entraîner sans toutefois pratiquer de corps à corps.

Protocole Sanitaire

  • A l’extérieur du centre, la température des sportifs et de leur encadrement est prise par le personnel du centre, à l’aide d’un thermomètre frontal fourni par l’Administration générale des Sports, préalablement à leur entrée dans le centre.

  • Si la température des individus n’est pas comprise entre 36.6° et 37.5°, ils se voient signifier l’interdiction de pénétrer dans les bâtiments

  • Les salles, engins et vestiaires seront désinfectés avant et après les activités par le personnel du centre.

  • Le sportif veillera à ce que chaque engin utilisé dans les salles de condition physique soit désinfecté après chaque manipulation.

  • Que ce soit en sport collectif ou individuel, les sportifs seront dispersés dans différents vestiaires.

En ce qui concerne les produits désinfectants, COHEZIO (Service externe de prévention et de protection au travail) apporte les précisions suivantes :

Le coronavirus Covid 19 est sensible à la plupart des désinfectants notamment la javel. La plupart des coronavirus résistant quelques heures dans l’environnement il est IMPERATIF de conserver les infrastructures dans des conditions d’hygiène irréprochable. Tout manquement entraînera une révision des modalités d’accès.

Travaux en cours

Les chantiers en cours et à venir dans l’ensemble centres restent d’actualité dans le respect des règles d’hygiène édictées par le Gouvernement fédéral. Aucune mesure de restriction d’accès ne doit être adoptée.

Circulaire de la Ministre des Sports, Valérie Glatigny (Phase 2)

A l’attention des Directrices et Directeurs des centres Adeps,

A l’attention des fédérations sportives reconnues et de leurs cercles affiliés,

A l’attention des Centres Sportifs Locaux et des Centres Sportifs Locaux intégrés,

A l’attention des opérateurs sportifs,

A l’attention du Mouvement sportif,

                                                                                                                             Bruxelles, le 18 mai 2020 

n.r. : VG/

contact:

Circulaire –  Déconfinement – Phase 2 – Secteur Sportif

Chères amies et Chers amis du sport,

Ce 13 mai, la seconde phase de déconfinement a été présentée afin de permettre une reprise étape par étape de toute une série d’activités dans notre pays. L’activité physique et sportive est bien évidemment concernée.

Principes généraux

Si de nouvelles possibilités s’ouvrent à la population, il est essentiel de souligner que des principes généraux restent toujours d’application. Je vous invite à rappeler à vos membres que :

  • Les mesures d’hygiènes élémentaires restent impératives ;

  • Rester à domicile demeure la norme ;

  • Seuls les déplacements autorisés (aller au travail quand le télétravail est impossible, aller à la pharmacie, à la poste, faire des courses, mettre l’essence,…) peuvent être effectués ;

  • Les contacts sociaux doivent être limités au maximum. Il faut en particulier éviter la mixité d’âge ainsi que le mélange de groupes sociaux qui ne se fréquentaient pas habituellement. 

Notre vigilance doit être maintenue afin d’éradiquer le covid-19 et empêcher sa propagation.

Cadres de la pratique sportive

  • Hors cadre organisé

Les promenades et les activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques sont autorisés seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre en chaque personne.

  • Cadre organisé

Les entraînements et les cours sportifs organisés de manière régulière, à savoir par un club ou une association sportive, peuvent reprendre à partir du 18 mai. L’activité doit se dérouler à l’air libre et sans contact physiques.

Ces sessions peuvent éventuellement se dérouler en groupe dont la taille ne peut dépasser les 20 personnes par séance d’entrainement. L’activité de ce groupe doit toujours s’effectuer sous la supervision d’un entraîneur ou d’un superviseur majeur. Les règles de distanciation sociale d’1,5 mètre doit être au minimum maintenue.

Pour assurer cette pratique sportive, les infrastructures nécessaires sont ouvertes à l’exclusion des vestiaires, douches et cafétérias. Bien évidemment, les toilettes et les distributeurs automatiques peuvent rester en service. L’accessibilité du DEA doit être garantie. 

Ces activités sont autorisées uniquement le temps nécessaire de les exercer. Après l’exercice de ces activités, le retour à son domicile est obligatoire.

Il essentiel que nos fédérations accompagnent leurs clubs dans ce processus afin qu’ils disposent des conseils et recommandations élaborées par le Groupe de Travail mis en place au sein de mes services avec l’appui scientifique des Professeurs Messieurs Marc Francaux et Jean-François Kaux.

Je vous recommande également de suivre les recommandations du FAQ annexé.

Recommandations supplémentaires

En matière de déplacement, même si les déplacements liés à la pratique sportive sont désormais considérés comme nécessaires, il est toujours recommandé de prendre l’itinéraire le plus direct entre son domicile et le lieu de son activité sportive. Le bon sens préconise de ne pas multiplier les kilomètres et de rester dans les environs proches de son domicile.

Jusqu’à nouvel ordre, les infrastructures sportives indoor restent fermées.

Les manifestations à caractère sportif restent interdites au moins jusqu’au 30 juin.

Les compétitions sportives professionnelles et amateurs sont également interdites jusqu’au 31 juillet prochain.

Il importe également d’être particulièrement prudent et d’éviter de partager du matériel sportif. Chaque pratiquant doit disposer de son propre matériel. Si d’aventure un échange doit survenir (ex : ramassage d’une balle de tennis,…), il est recommandé d’utiliser un gant et de procéder à la désinfection dudit matériel.

Il est impératif de rappeler aux sportifs confirmés ou non de respecter durant leur pratique sportive une distance sanitaire d’au moins 5 mètres afin de tenir compte des phénomènes de transpiration et de ventilation.

Une nouvelle fois, ces autorisations balisées constituent une opportunité d’afficher un comportement exemplaire et respectueux des règles.

Tous ensemble

Je compte une nouvelle fois sur le sens des responsabilités des acteurs du sport et d’une gestion de terrain basée sur le bon sens citoyen afin de préserver l’ensemble des efforts, des sacrifices consentis  et du travail fourni par l’ensemble de la population depuis le 13 mars afin d’éviter la propagation du virus et d’en soigner les effets.

Sous réserve de l’évolution de l’épidémie, le Groupe d’Experts chargé du déconfinement – GEES- va travailler de manière plus spécifique sur une approche globale de la reprise du mouvement sportif. Ces dispositions qui concerneront notamment les stages seront précisés pour le début de phase 3 qui ne débutera pas avant le 8 juin.

Mon cabinet reste évidemment à votre écoute pour vos différentes questions, ceci dit en sachant que nous devons avancer au jour le jour, en lien avec les urgences qui s’imposent à nous. Je vous invite aussi à continuer à prendre régulièrement toutes les informations utiles sur le site www.info-coronavirus.be.

Fonds d’urgence

Le Gouvernement m’a suivie dans l’impérieuse nécessité de venir soutenir les fédérations sportives reconnues ainsi que leurs clubs affiliés. Pour ce faire, 4 millions d’euros ont été mobilisés. Dans le courant de la semaine prochaine, je vous informerai des modalités pratiques de l’utilisation de cette aide d’urgence.

J’ai mobilisé mes services au sein de l’Administration générale des Sports mais également l’AISF pour vous offrir, ainsi qu’à vos clubs, un service d’accompagnement le plus efficace possible. Je compte également sur vous pour épauler vos clubs dans cet exercice !

Je vous remercie une fois encore pour votre active collaboration et votre compréhension des décisions prises dans cette terrible crise dont je mesure les difficultés qu’elle entraine pour l’ensemble de notre mouvement sportif.

Prenez soin de vous et des autres.

Sportivement vôtre,

Circulaire de la Ministre des Sports, Valérie Glatigny (Phase 1)
A l’attention des Directrices et Directeurs des centres Adeps,
A l’attention des fédérations sportives reconnues et de leurs cercles affiliés,
A l’attention des Centres Sportifs Locaux et des Centres Sportifs Locaux intégrés,
A l’attention des opérateurs sportifs,
A l’attention du Mouvement sportif,
 
 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Bruxelles, le  3 mai 2020
 
 
n.r. : VG/LB/PW/20200503
 
Circulaire –  Phases de déconfinement – Secteur Sportif
[ Lien vers la :  FAQ Sport VF 020520 ]
 
Chères amies et Chers amis du sport,
 
Ce 24 avril, un plan de déconfinement par phases successives a été présenté afin de permettre une reprise étape par étape de toute une série d’activités dans notre pays. L’activité physique et sportive est bien évidemment concernée.
 
Principes généraux
 
Comme vous le savez, à partir du 04 mai de nouvelles dispositions seront admises. Toutefois, il est essentiel de rappeler les consignes élémentaires édictées depuis le 13 mars dernier et à respecter jusqu’à nouvel ordre à savoir :
 
·       Éviter la propagation du virus ;
·       Éviter l’engorgement des structures hospitalières ;
·       Interdiction des rassemblements de population ;
·       Limitation des déplacements superflus ;
·       Respecter les règles de distanciation sociale (1,5 mètre) ;
·       Recommandation du port du masque dans les lieux publics ;
 
Conditions de la reprise sportive
 
Le 04 mai, l’activité physique et sportive pourra reprendre dans les infrastructures extérieures, moyennant le respect des conditions supplémentaires suivantes :
 
  • A l’air libre et sans contact ;
  • Avec 2 personnes maximum qui doivent toujours être les mêmes (en plus de celles qui vivent sous le même toit) ;
  • Respect des distances de sécurité ; 
  • Les toilettes et les distributeurs automatiques restent en service ;
  • Vestiaires, douches et cafétérias sont interdits d’accès ;
  • La location et la vente de matériel sont interdites.
Ces activités sont autorisées uniquement le temps nécessaire à leur exercice.
Après l’exercice de ces activités, le retour à son domicile est obligatoire.
 
Recommandations supplémentaires
 
En matière de déplacement, il est recommandé de prendre l’itinéraire le plus direct entre son domicile et le lieu de son activité sportive. Le bon sens préconise de ne pas multiplier les kilomètres et de rester dans les environs proches de son domicile.
 
Jusqu’à nouvel ordre, les entrainements collectifs, même à l’extérieur, sont interdits.
Les infrastructures sportives indoor restent fermées.
Il importe également d’être particulièrement prudent et d’éviter de partager du matériel sportif. Chaque pratiquant doit disposer de son propre matériel. Si d’aventure un échange doit survenir (ex : ramassage d’une balle de tennis,…), il est recommandé d’utiliser un gant et de procéder à la désinfection dudit matériel.
 
Il est impératif de rappeler aux sportifs confirmés ou non de respecter durant leur pratique sportive une distance sanitaire d’au moins 5 mètres afin de tenir compte des phénomènes de transpiration et de ventilation.
 
Il est recommandé aux fédérations sportives concernées par cette première phase de déconfinement de rappeler ces règles à leurs cercles affiliés. Il est essentiel que ces derniers répercutent l’information auprès de leurs membres et organisent de manière optimale la réouverture de leur infrastructure en prévoyant notamment un fonctionnement sur base de réservation afin de limiter les déplacements et les contacts entre individus.
 
Ces autorisations balisées constituent une opportunité d’afficher un comportement exemplaire et respectueux des règles.
 
Tous ensemble
 
Je compte sur le sens des responsabilités du mouvement sportif organisé et d’une gestion de terrain basée sur le bon sens citoyen afin de préserver l’ensemble des efforts, des sacrifices consentis  et du travail fourni par l’ensemble de la population depuis le 13 mars afin d’éviter la propagation du virus et d’en soigner les effets.
  
Sous réserve de l’évolution de l’épidémie, une seconde phase est envisagée à partir du 18 mai. Elle fera l’objet d’une communication détaillée en temps opportun.
 
Mon cabinet reste évidemment à votre écoute pour vos différentes questions, ceci dit en sachant que nous devons avancer au jour le jour, en lien avec les urgences qui s’imposent à nous. Je vous invite aussi à continuer à prendre régulièrement toutes les informations utiles sur le site www.info-coronavirus.be.
 
Sur ma proposition, le Gouvernement a mobilisé une enveloppe destinée à soutenir le mouvement sportif organisé face aux conséquences du confinement. De plus amples informations vous seront communiquées en temps utile concernant les modalités pratiques et administratives.
 
Je vous remercie une fois encore pour votre active collaboration et votre compréhension des décisions prises dans cette terrible crise dont je mesure les difficultés qu’elle entraine pour l’ensemble de notre mouvement sportif.
 
Prenez soin de vous et des autres.
 
Sportivement vôtre,
 
Valérie Glatigny
Ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement de la Promotion sociale,
de la Recherche scientifique, des Hôpitaux universitaires, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de justice, de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de Bruxelles
Place Surlet de Chokier, 15-17 – 1000 Bruxelles
02/801.76.11

Rappel législation
Selon la publication du SPW en date du 1/05/2020, ces mesures sont d’application du 04 mai au 10 mai 2020 inclus :

  • La navigation de plaisance est autorisée
  • L’accès aux ports de plaisances est autorisé
  • L’accès aux espaces communs (douche, sanitaire et cafétéria) des capitaineries des ports de plaisance reste FERMÉ
  • Les travaux d’entretien ainsi que la mise à l’eau des navires sont autorisés
  • L’ensemble des activités nautiques et de plaisance ne peuvent se pratiquer qu’individuellement ou avec les personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes. Si l’activité n’est pas pratiquée à titre personnel, elle doit l’être en tant que membre d’un club existant.

    >>> Lire le [ communiqué du SPW ]

Foire aux questions

Quelle législation encadre la pratique physique et sportive dans le cadre du coronavirus ?

L’arrêté ministériel du 30 avril 2020 du Ministre de l’Intérieur modifiant l’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19.

Article 1er :

§ 5. Les établissements relevant des secteurs culturel, festif, récréatif, sportif et horeca sont fermés.
Le mobilier de terrasse du secteur horeca doit être stocké à l’intérieur.

Par dérogation peuvent rester ouverts : […]
2° les infrastructures nécessaires à l’exercice des activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques, à l’exclusion des vestiaires, douches et cafétérias. 

Art. 5. : « Sont interdits :
1° les rassemblements ;
2° les activités à caractère privé ou public, de nature culturelle, sociale, festive, folklorique, sportive et récréative ; […]
Par dérogation à l’alinéa 1
er, sont autorisés : […]
– les promenades et les activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques, seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne.

Quels sont les principes élémentaires à respecter afin de lutter contre le Covid-19 ?
  • Interdiction des rassemblements de population ;
  • Limitation des déplacements superflus ;
  • Respect des règles de distanciation sociale (1,5 mètre) ;
  • Port du masque fortement recommandé dans les lieux publics.
Quels sont les objectifs de la stratégie mise en place ?
  • Eviter la propagation du virus ;
  • Eviter l’engorgement des structures hospitalières.
Quand les entraînements pourront-ils reprendre ?

Sous réserve de l’évolution de l’épidémie, une reprise plus large des activités sportives devrait intervenir à partir du 18 mai. Des informations complémentaires seront diffusées en temps utile.

La dérogation concernant les sportifs de haut niveau est-elle maintenue ?

Les sportifs disposant du statut de sportif de haut niveau sont autorisés à s’entraîner dans quatre centres sportifs de la Fédération Wallonie-Bruxelles du lundi au vendredi de 9h à 17h.

L’accès est strictement limité à des sessions d’entraînement avec un nombre limité de pratiquants et dans le respect impérieux des consignes d’hygiène préconisées par le conseil national de sécurité.

Le partage du matériel est-il autorisé ?

Non, chaque pratiquant doit disposer de son propre matériel. Si d’aventure un échange doit survenir, il est recommandé d’utiliser un gant.

Existe-t-il une limite en matière de déplacements ?

Les activités sportives sont autorisées uniquement le temps nécessaire de les exercer. Après l’exercice de ces activités, le retour à son domicile est obligatoire.

Il est recommandé d’éviter toute concentration de population même en respectant des règles de distanciation.

En matière de déplacement, il est recommandé de prendre l’itinéraire le plus direct entre son domicile et le lieu de son activité sportive. Le bon sens préconise de ne pas multiplier les kilomètres et de rester dans les environs proches de son domicile.

Les activités dans les centres Adeps sont-elles maintenues ?

Non. Toutes les activités sportives dans les centres Adeps, à l’exception de la dérogation spécifique pour les sportifs de haut niveau, sont annulées jusqu’à nouvel ordre.

Aller au contenu principal